img_1217.jpg

Don du sang

 

  Où donner son sang ?

 

Le Centre de transfusion sanguine des armées (CTSA) ne peut effectuer de collecte qu'en milieu militaire. Une convention a été signée avec l'établissement français du sang (EFS) en 2005 pour harmoniser les séances de dons et donner la priorité au CTSA sur les sites militaires.

 

On distingue deux types de collecte :

 les collectes sur les sites fixes de Clamart et de Toulon dans les locaux du CTSA ;

les collectes mobiles en camions pour des collectes régionales ou sur l'ensemble du territoire. Ces collectes mobiles se font également dans des locaux mis à disposition par les unités.

 

Pourquoi donner son sang ?

Le sang est un composant indispensable au fonctionnement du corps humain qui ne peut actuellement être ni fabriqué ni synthétisé. Le don du sang est donc primordial.

Le sang recueilli lors des collectes est transformé par le CTSA en Produits sanguins labiles (PSL)Ces PSL sont préparés essentiellement au profit des forces armées en opérations extérieures et des hôpitaux militaires.

Différents types de dons

Le don de sang total est  le don le plus courant. Après le prélèvement, les trois principaux composants du sang,- plaquettes, plasma et globules rouges - sont séparés. La quantité de sang prélevée est variable en fonction du donneur : entre 400 et 500 ml de sang.

Une femme peut donner son sang 4 fois par an. Un homme peut donner son sang 6 fois par an. Un délai d'au moins 8 semaines doit être impérativement respecté entre chaque don.

Si chaque don est important, les donneurs les plus recherchés sont les donneurs de groupe O car leur sang peut être transfusé à un plus grand nombre de patients : on les appelle les donneurs universels.

Le don par aphérèse :

il s’agit de techniques permettent de prélever uniquement certains composants sanguins, en quantité plus importante.

La plasmaphérèse permet de recueillir jusqu'à 750 ml de plasma (contre 250 ml lors d'un don de sang total). Les globules rouges et les plaquettes sont restitués au donneur. Elle permet notamment de recueillir du plasma thérapeutique. On peut donner son plasma toutes les 2 semaines dans la limite de 24 dons annuels. Les donneurs les plus recherchés sont les donneurs du groupe AB appelés donneurs de plasma universel mais également ceux du groupe B.

L'aphérèse permet également de recueillir des plaquettes. On prélève au donneur environ 5 fois plus de plaquettes que pour un don de sang total : ainsi un seul don permet de répondre aux besoins d'un malade! Les plaquettes ne se conservant que 5 jours, il est donc impératif d'obtenir des dons réguliers. On peut donner ses plaquettes jusqu'à 12 fois par an, avec un intervalle d'au moins 4 semaines entre 2 dons.

Enfin, des dons de globules rouges et de leucocytes, sont possibles.